Venetia in Tenebris

Au Nom du Père, au Nom du Fils, au Nom du Vice : l'Eternel ne saurait pardonner leurs crimes.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  TopsitesTopsites  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Rendez-vous chez le Doge

Aller en bas 
AuteurMessage
Samara Visconti
Alchimiste / Grand Exorciste / Humaine (?)
Samara Visconti

Féminin
Nombre de messages : 251
Age : 26
Race : Humaine (?)
Emploi ou fonction : Très compliqué tout ça...
Pouvoirs : Ca aussi d'ailleurs.
Date d'inscription : 20/03/2008

Carnet
Âge du Personnage: Apparemment la vingtaine

Rendez-vous chez le Doge Empty
MessageSujet: Rendez-vous chez le Doge   Rendez-vous chez le Doge Icon_minitime1Ven 8 Aoû - 0:51

Une musique douce s'échappait du café Florian, la place Saint-Marc bruissait des derniers passants qui regagnaient leurs lits pour une nuit calme et paisible. Les vénitiens n'entretenaient guère de vie nocturne, surtout en ces temps troublés : plutôt que de discuter avec son voisin on le regardait avec méfiance, plutôt que de serrer des mains on gardait ses gants précautionneusement. Les chandelles étaient vite mouchées et peu de maris tenaient encore à honorer leurs épouses, de crainte que la syphilis ne s'ajoutât à la peste qui rôdait insidieusement - entre les maisons, sous les fenêtres, les rats de Pestilence quêtaient leur prochaine proie avec délectation, mais qui savait combien il était vain de chercher à les éviter ? Vivez mortels tant que vous le pouvez, car demain peut-être les vermines viendront vous prendre - et mieux vaut mourir dans le plaisir d'aimer votre femme ou mieux encore votre maîtresse que dans la douceur d'un sommeil...
Tout ceci cependant n'effleurait pas même les esprits, pour vivre heureux vivons caché, n'est-ce pas. Alors que l'orchestre se taisait peu à peu, les musiciens remballant leurs instruments, la place vide de ses occupants parut plus triste que jamais. Seul le palais des Doges paraissait encore actif : jamais la politique ne cessait son fourmillement et les intrigues duraient bien le temps de mille vies s'il le fallait. La silhouette longiligne de la demoiselle Visconti se découpait dans les ténèbres, l'habituelle cape améthyste dissimulant son visage au regard des rares passants ; elle poussa un profond soupir. Un homme très occupé, probablement, ce... Daglioni, hum ? Daglioni... Elle avait tenté de le contacter à maintes reprises, sans jamais réussir à le joindre.
Jusqu'à la veille. Elle avait reçu une lettre lui accordant un rendez-vous ce samedi soir à dix heures et elle comptait bien l'honorer de sa présence, ou plutôt... l'honorer de la présence de Frederico Gomezzi, un jeune homme propre sur lui et tout ce qu'il y avait de plus honnête. Si elle s'était présentée en tant que Samara Visconti, elle était certaine de n'avoir jamais pu rencontrer ce Conseiller du Doge, l'un des seuls peut-être à n'être pas corrompu jusqu'à la moelle, et surtout ancien conseiller d'une des grandes familles de Venise. Les Dell'Agua...
Elle osa enfin entrer dans l'imposant Palais des Doges, immense bâtisse construite pour intimider, pour inciter à la contemplation de la grandeur des Doges et de Venise. Aussi discrète que possible elle se faufila jusqu'à la Salle du Sénat, vide à cette heure-ci, essayant de n'être vue de personne : elle savait qu'il l'y attendrait et tenait à garder leur entrevue secrète. Ce dont elle venait l'entretenir ne devait pas sortir de la pièce au risque de bouleverser tout Venise et surtout de suspendre une épée de Damoclès au-dessus de sa tête déjà un peu trop menacée à son goût.
Il était déjà là, ponctuel comme tout homme politique se devrait de l'être - théoriquement - et aussi discret qu'on aurait pu l'attendre. Tout à fait comme elle l'avait imaginé, il avait beaucoup de prestance, une aura de calme et de sobriété émanait de lui comme une vague apaisante.
Une vague peut-être pas tout à fait humaine...
Elle fronça les sourcils et s'immobilisa l'espace d'un instant, analysant ses ressentis. Cela lui évoquait ce qu'elle avait l'habitude d'éprouver à chaque fois qu'elle croisait une incarnation mais aussi à chaque fois qu'elle rencontrait l'Ange qui la guidait... Son visage se décomposa : elle ne s'était absolument attendu à rencontrer une incarnation d'ange, et surtout un ange qui avait toutes les chances d'être l'un des puissants. Ses précédents combats avaient plus souvent impliqué des démons, sa vision parfois manichéenne des choses épargnait plus facilement les créatures du Ciel que celles de la Géhenne.
Passé l'instant de surprise, elle tourna son mouvement de stupeur en ébauche de révérence puis parcourut les derniers mètres la séparant du Conseiller du Doge.

- Monsieur Daglioni, je vous remercie grandement d'avoir accepté de me rencontrer, murmura-t-elle en modifiant au mieux sa voix claire.

La bienséance aurait sans doute voulu qu'elle attendît qu'il prît la parole : à dire vrai Samara se fichait totalement de la bienséance.
Surtout face à quelqu'un qui pouvait possiblement devenir un ennemi.

- Cette entrée en matière vous paraîtra certainement brutale mais j'ai tenté de vous contacter parce que vous êtes très certainement le seul des Conseillers à garder un minimum d'intégrité. Quant au Doge je n'oserais le déranger avec mes préoccupations futiles.

Son ton était froid, calme, elle jetait autour d'elle de rapides coups d'oeil comme pour vérifier que personne n'écoutait. Se taisant, elle lui laissa la possibilité de s'exprimer à son tour.


[HJ : mouais, on voit que j'ai pas joué depuis des lustres. Pardonne le manque total de qualité et de crédibilité de ce post, je me rattraperai promis Very Happy]

_________________
Sam' l'admin qui refuse catégoriquement les mini-shorts
Rendez-vous chez le Doge Samara10
Revenir en haut Aller en bas
 
Rendez-vous chez le Doge
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Notre dernier rendez-vous chez le gynéco
» Rendez-vous avec l'anesthésiste
» RENDEZ VOUS A ANGERS
» témoignages itti bitti, besoin de vous!
» Paypal chez Sleek?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Venetia in Tenebris :: Venise :: Le Palais des Doges-
Sauter vers: